Environ 858 900 (3 %) Canadiens de 18 ans et plus ont déclaré s’être fait annoncer par un professionnel de la santé qu’ils font de l’apnée du sommeil.

Outre les personnes ayant déclaré avoir reçu un diagnostic d’apnée du sommeil, plus d’un adulte sur quatre (26 %) ont déclaré présenter des symptômes et des facteurs de risque associés à un risque élevé de faire —ou de développer — de l’apnée obstructive du sommeil.

Les personnes faisant de l’apnée du sommeil ont d’autres problèmes de santé chroniques.

De nombreux Canadiens ont reçu un diagnostic d’apnée du sommeil sans avoir subi de tests de sommeil en laboratoire.

De nombreuses personnes faisant de l’apnée du sommeil suivent des traitements, mais la plupart d’entre elles font toujours de l’embonpoint ou sont obèses, un des principaux facteurs de l’apnée obstructive du sommeil.

 

Impact de l’apnée du sommeil sur les Canadiens (PDF)