Protocoles de recherche

Accueil/Protocoles de recherche
Protocoles de recherche 2017-09-13T09:12:47+00:00

foire aux questions

La Fondation Sommeil vous offre la possibilité de pouvoir accéder à des protocoles de recherche sur les troubles du sommeil auprès de nos partenaires scientifiques.

Les avantages de participer à un protocole de recherche

– Vous pourrez passer des examens qui confirmerons votre diagnostic ou même vous le révélerons (les chercheurs doivent s’assurer que vous avez effectivement le troubles sur lequel ils font la recherche)
– C’est l’occasion parfois d’accéder à des traitements ou thérapie en exclusivité et ce gratuitement.
– Vous aurez l’occasion de pouvoir poser des questions aux chercheurs sur votre trouble et les solutions qui existent.
– Vous avez accès sans attendre à des examens
– Vous êtes généralement rémunérés ou au moins les frais engagés sont remboursés.
– Vous participez à faire avancer la recherche

Évaluation de l’efficacité d’une combinaison de thérapie cognitivo-comportementale pour l’insomnie à un programme structuré de sevrage de benzodiazépines sur les fonctions cognitives et le sommeil chez la personne âgée.
Programme d’arrêt progressif de somnifères (benzodiazépines) à l’aide d’un traitement non médicamenteux pour le sommeil, chez des personnes âgées de plus de 65 ans et souffrant d’insomnie chronique. Étude de l’effet de ce traitement sur le sommeil et sur la mémoire. L’étude comprend des questionnaires, des évaluations du sommeil et un programme d’arrêt des somnifères s’étalant sur plusieurs semaines.

Critères d’inclusion :
– Hommes et femmes âgés de 65 ans et plus
-Utilisation de somnifères de type benzodiazépines ou apparentés (voir liste), pour de l’insomnie chronique, pendant plus de la moitié des nuits depuis au moins 3 mois

Critères d’exclusion :
– Démence
– Maladie de Parkinson
– Handicap moteur, visuel ou auditif sévère
– Antécédents d’épilepsie, médication à visée anti-épileptique
– Dépression majeure active non contrôlée
– Trouble psychotique, médication anti-psychotique
– Autres médicaments prescrits pour des troubles du sommeil
– Histoire récente d’alcoolisme ou d’abus de drogues
– Syndrome d’apnées du sommeil modéré à sévère
– Patients n’ayant pas la maîtrise de la langue française (car les sessions de traitement se feront en groupe en français et l’évaluation de la mémoire comprendra des tests de mémoire qui devront être faits en français). Le stationnement est gratuit.
Si vous êtes intéressé-e par cette étude, veuillez contacter :
Caroline Desrosiers (coordonnatrice) Téléphone: 514-340-3540 poste 4790
Courriel: caroline.desrosiers@criugm.qc.ca

Traitement de l’insomnie sans médicaments – Université Concordia, Montréal

 

« Avez-vous de la difficulté à vous endormir ou à rester endormi la nuit, et ce depuis plus de 6 mois ? »

Cette étude s’intéresse aux facteurs biologiques qui sont associés à l’efficacité d’une thérapie de groupe cognitivo-comportementale (sans médicaments) pour le traitement de l’insomnie. La participation à cette étude implique plusieurs évaluations détaillées du sommeil, incluant un suivi de l’activité cérébrale et de l’activité cardiaque, en plus de la thérapie de groupe offerte gratuitement et s’échelonnant sur une période de huit semaines.

Critères d’inclusion :

  • Être âgé d’au moins 18 ans
  • Parler le français ou l’anglais
  • Insomnie présente au moins trois nuits par semaine depuis au moins 6 mois
  • S’il y a une dépression associée, celle-ci doit être stable

Critères d’exclusion :

  • Maladie chronique du sommeil autre que l’insomnie
  • Trouble psychotique
  • Utilisation régulière de somnifères
  • Travail avec horaire de nuit durant la dernière année
  • Alcoolisme ou consommation de drogues

Si cette étude vous intéresse,
appelez-nous au 514 848-2424, poste 2284,
OU envoyez un courriel à insomnia.concordia@gmail.com

Titre de l’étude : Physiopathologie de l’hypersomnie idiopathique : une étude en neuro imagerie multimodale.

Chercheurs : Thien Thanh DANG-VU, M.D., Ph.D. ; Jacques MONTPLAISIR, M.D., Ph.D..
Description de l’étude :
Évaluation des régions du cerveau qui sont à l’origine de l’hypersomnie idiopathique.
L’évaluation comprendra deux examens d’imagerie cérébrale. Comme compensation financière, vous recevrez 100$ pour l’ensemble de l’étude.
Critères d’inclusion :
1 – Diagnostic d’hypersomnie idiopathique.
2 – Âge de 18 ans et plus
Critères d’exclusion

1 – Autre trouble majeur du sommeil
2 – Trouble neurologique ou trauma crânien
3 – Trouble psychiatrique ou consommation régulière de psychotropes
4 – Les femmes enceintes ou qui allaitent
5 – Porteur de stimulateur cardiaque (pacemaker) ou de prothèse contenant du métal

Centre d’études avancées en médecine du sommeil – (CÉAMS)

Pour participer à cette étude, vous devez être un homme ou une femme âgé(e) entre 18 et 50 ans, faire au moins 2 cauchemars ou mauvais rêves par semaine depuis les 6 derniers mois, ou faire moins de 1 cauchemar ou mauvais rêve par mois depuis les 5 dernières années.
Vous devez être disponible pour une visite au Centre d’études avancées en médecine du sommeil de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal pour faire une sieste le jour au laboratoire, remplir des questionnaires et compléter des tâches cognitives.
Vous devrez également remplir un journal de sommeil et de rêves pendant 2 semaines de la maison par téléphone.

Compensation financière de 100$ pour participation en plus de remboursement de frais de transport en commun ou stationnement ainsi qu’un coupon repas vous seront fourni.

Contactez le 514-338-2222, poste 2783 option 8 ou écrivez au recrutement.laboreves@gmail.com.

Les participants de l’étude, âgés entre 50 et 80 ans, doivent passer une nuit et une batterie de tests au laboratoire du Centre d’études avancées en médecine du sommeil, une fois par année pour la durée de la recherche.

«Nous produisons ce que l’on appelle un index d’événements respiratoires survenus durant la nuit afin de classer les participants selon la sévérité de leur apnée», explique Jean-François Gagnon. Le lendemain, les participants se soumettent à des tests cognitifs, lesquels portent sur le fonctionnement du cerveau et son anatomie, au moyen d’appareils d’électroencéphalographie et de neuroimagerie. «Nous comparons ensuite les résultats au groupe contrôle de participants non apnéiques», précise le chercheur.
Une centaine de personnes participent à l’étude jusqu’à maintenant, mais les chercheurs espèrent en recruter encore quelques dizaines.
Les personnes intéressées peuvent contacter le 514-338-2222 poste 7716.
Plus de renseignement

 

Centre d’études avancées en médecine du sommeil – (CÉAMS)

Pour participer à cette étude, vous devez être un homme ou une femme âgé(e) entre 18 et 50 ans, faire au moins 2 cauchemars ou mauvais rêves par semaine depuis les 6 derniers mois, ou faire moins de 1 cauchemar ou mauvais rêve par mois depuis les 5 dernières années. Vous devez être disponible pour deux visites au Centre d’études avancées en médecine du sommeil de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal pour remplir des questionnaires, effectuer une tâche cognitive-émotionnelle avec imagerie cérébrale et dormir 2 nuits en laboratoire avec réveil le matin pour collecte de rêves.
Vous devrez également remplir un journal de sommeil et de rêves pendant 2 semaines de la maison par téléphone. Vous devez également être disponible pour un séjour d’une heure à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

Compensation financière de 285$ pour participation en plus de remboursement de frais de transport en commun ou stationnement ainsi que des coupons repas pour le déjeuner vous seront fourni.

Contactez le 514-338-2222, poste 2783 option 8 ou écrivez au recrutement.laboreves@gmail.com.

Centre d’études avancées en médecine du sommeil – (CÉAMS)

Pour participer à cette étude, vous devez être un homme ou une femme âgé(e) de 50 ans et plus, vous devez « agir » vos rêves en dormant (par exemple : frapper, gesticuler, faire des mouvements de fuite, etc …). Vous devez être disponible pour passer une nuit au laboratoire du sommeil et avoir des évaluations le jour, au Centre d’études avancées en médecine du sommeil de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal. Une indemnité compensatoire vous sera offerte variant selon les tests que vous accepterez de faire. De plus vous aurez un laissez-passer pour votre stationnement à l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal.
Pour être admissible, vous ne devez pas présenter de maladie neurologique grave (épilepsie, maladie de Parkinson, sclérose en plaques, …) ou un syndrome d’apnées du sommeil.

Contactez le 514-338-2222, poste 3524 – laissez votre nom et vos numéros de téléphone et mentionnez « Étude RBD » – ou écrivez-nous à sommeil.rbd@gmail.com.

Centre d’études avancées en médecine du sommeil – (CÉAMS)

Pour participer à cette étude, vous devez être un homme ou une femme âgé(e) entre 55 et 85 ans, être en santé psychologique et ne pas présenter de trouble de sommeil.
Vous devez être disponible pour deux séjours au Centre d’études du sommeil de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal.
Le premier séjour comprend la soirée, la nuit de sommeil et la matinée. Le deuxième séjour au centre est d’une durée d’une heure.
Vous devez également être disponible pour un séjour d’une heure à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal.

Compensation financière de 210$ pour participation.

Contactez le 514-338-2222, poste 7718.

Centre d’études avancées en médecine du sommeil – (CÉAMS)

Pour participer à cette étude, vous devez être un homme ou une femme âgé(e) entre 18 et 35 ans, être en bonne santé physique et psychologique, ne pas présenter de trouble de sommeil et vous rappeler soit très rarement ou souvent vos rêves.
Vous devez être disponible pour deux visites au Centre d’études avancées en médecine du sommeil de l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal espacées d’une semaine (visite 1 : soirée, nuit de sommeil et matinée; visite 2 : à votre convenance pour une durée de 2 heures), remplir un agenda de sommeil et de rêves par téléphone pendant 15 jours, faire des tâches d’apprentissage et remplir des questionnaires.

Compensation financière de 110$ pour participation en plus de remboursement de frais de transport en commun ou stationnement ainsi que déjeuner et collation.

Contactez le 514-338-2222, poste 2783 option 8.

Chercheur principal : Thomas G. Brown

Description de l’étude :
Nous nous intéressons aux effets de la fatigue et de la consommation d’alcool sur la conduite automobile.
Compensation financière : oui
Fonctionnement : 3 rencontres au Centre de recherche sur une période de deux semaines.

Critères d’éligibilité :
Avoir entre 18 et 25 ans ou 30 et 34 ans
Avoir conduit au cours des trois derniers mois
Avoir déjà consommé de l’alcool.

Pour participer à l’étude, veuillez communiquer avec :

Lysiane Robidoux-Léonard
Coordonnatrice de recherche
Tél. : 514-762-3036
lysiane.robidoux-leonard@douglas.mcgill.ca

Titre de l’étude : Restrictions et extensions du sommeil chez les enfants souffrant de TDAH : Une heure de sommeil peut-elle faire une différence ?

Description de l’étude : Le sommeil joue un rôle essentiel dans la capacité des enfants à être attentifs et à contrôler leur comportement durant la journée. L’étude à pour objectif de déterminer si une augmentation du temps de sommeil peut améliorer l’attention et le comportement des enfants ou si, au contraire, une diminution du temps de sommeil augmente leurs difficultés.
Compensation financière : oui
Bénéfices : Les parents seront en mesure de vérifier l’incidence d’une heure supplémentaire de sommeil sur la concentration et le comportement de leur enfant.
Critères d’éligibilité :
Les enfants âgés entre 7 et 11 ans
Les enfants avec ou sans TDAH ou autres troubles de l’attention

Étude dirigée par Reut Gruber.
Pour participer à l’étude, veuillez communiquer avec : Tél. : 514 761-6131 poste 2050 sleepattention@yahoo.ca

L’unité de recherche en santé buccodentaire de l’Université de Montréal recherche des porteurs de dentiers, âgés de 65 ans et plus, pour vérifier l’effet du port des dentiers la nuit sur la qualité du sommeil.  Une compensation de 210 $ sera remise aux participant(e)s retenu(e)s.

Contactez-nous au: 514-343-6116 poste 3404.

 

Vous devez avoir  des acouphènes aux deux oreilles et une audition normale ou une perte légère (nous pouvons l’évaluer).Vous devrez porter des générateurs de bruit pendant trois semaines et effectuer une batterie de tests auditifs à 4 reprises. Pour savoir si vous êtes éligibles ou pour plus d’informations :

Tél : 514-343-6111 poste 2594 ou 3522

Responsable : Sylvie Hébert, Université de Montréal

PARTICIPANT(E) S recherché(E) s

But de l’étude

L’objectif principal de ce projet est de développer de nouvelles techniques pour suivre l’état de votre horloge biologique en conditions ambulatoires. L’horloge biologique contrôle vos rythmes diurnes de température corporelle, de sécrétion d’hormones, de production d’urine, vos niveaux d’éveil, de performance, d’humeur, votre perception du temps, et l’organisation de votre sommeil. Les résultats de cette étude nous aideront à mieux comprendre la relation entre les différents rythmes physiologiques mesurés.

Description de l’étude

L’étude implique des tests de dépistages (enregistrement cardiaque, examen médical, évaluation psychologique, prises de sang et échantillons d’urine pour analyses biochimiques). Une session expérimentale de 3 jours sera réalisée en laboratoire durant laquelle les participants devront compléter des tests psychologiques. Des échantillons biologiques (salive, urine) seront recueillis et les candidat(e)s seront soumis à une surveillance médicale continue. Une compensation financière sera offerte.

Critères d’éligibilité

Hommes et femmes, entre 18 et 30 ans.

Aucun problème de sommeil.

Aucun problème de santé.

Ne pas avoir traversé plus de 2 fuseaux horaires dans les 3 derniers mois.

Ne pas avoir travaillé de quart de nuit dans les 3 derniers mois.

Ne pas avoir été enceinte au cours des 6 derniers mois.

 

Risques et inconforts

Surveillance médicale, visites fréquentes.

Compensation

Les participant(e)s recevront une compensation financière pour une participation de 3 jours.

Pour plus d’information

Visiter le site: www.ugd-dmu.ca/driving

Téléphone: 514-761-6131 ext. 2439

Courriel: alexandre.gervais@douglas.mcgill.ca

 

Research PARTICIPANTS Wanted

Aims of the Study
The main objective of this project is to develop new methods to monitor the status of your biological clock in ambulatory operations. The biological clock (called circadian clock) controls your daily rhythms of body temperature, hormone and urine production, vigilance, performance, mood, time perception, and sleep quality. The results of this study will help us better understand the relation between the different physiological rhythms measured.

Description of the Study

The study involves preliminary screening tests (heart recording, physical, psychological assessment, urine and blood samples for biochemical analysis). There is a 3-day experimental session to be completed in the lab, during which time participants will perform psychological tests. Biological samples will be taken (saliva, urine), and participants will undergo medical monitoring. Financial compensation will be provided.

Criteria for Eligibility

Men and women, between 18 and 30.
Good sleep quality.

No health problems.

Have not travelled across more than 2 time zones in the past 3 months.

Have not worked on night shifts in the past 3 months.

No pregnancy in the past 6 months.
Possible Risks and Discomforts

Medical monitoring, frequent visits.

Compensation
Participants will receive financial compensation for their 3-day participation.

For further information

Please visit: www.ugd-dmu.ca/driving

Call: 514-761-6131 ext. 2439